Cinéblog

"Foxtrot", de Samuel Maoz, incontournable
La critique de Fernand-Joseph Meyer

"Foxtrot", de Samuel Maoz, incontournable

Par Fernand-Joseph MEYER • Correspondant de La Semaine • 15/05/2018 à 17h00

On l'attend depuis des mois, ce deuxième film du ciéaste israélien Samuel Maoz. On l'a découvert en 2009 avec Lebanon, déjà un film-de-guerre avec lequel le cinéaste nous immergeait dans l'habitacle d'un tank et nous inoculait les traumatismes d'un soldat lors de la première guerre du Liban en 1982.... | suite

"Kings" de Deniz Gamze Erguven, c'est court
La criique de Fernand-Joseph Meyer

"Kings" de Deniz Gamze Erguven, c'est court

Par Fernand-Joseph MEYER • Correspondant de La Semaine • 02/05/2018 à 12h00

Après «Mustang» (2015) consacré à cinq adolescentes turques revendiquant leur émancipation, Deniz Gamze Erguven nous revient avec «Kings» avec un fait divers pas ordinaire qui, en 1992, a enflammé les quartiers de Los Angeles après que les policiers qui ont tabassé le jeune afro-américain Rodney King ont été acquittés par la justice.... | suite

"L'Ile aux chiens" de Wes Anderson, c'est canon
La critique de Fernand-Joseph Meyer

"L'Ile aux chiens" de Wes Anderson, c'est canon

Par Fernand-Joseph MEYER • Correspondant de La Semaine • 01/05/2018 à 18h15

C'était en 2009. Le premier long-métrage d'animation de Wes Anderson «Fantastic Mr. Fox» nous a sidéré par sa virtuosité et son inventivité. Il récidive avec une nouvelle histoire de bêtes à poils pour laquelle il retrouve les mêmes collaborateurs, à commencer par Felicie Haymoz pour le «design» général, Alexandre Desplat pour la musique (plus percutante que jamais) et des co-scénaristes comme Rom... | suite

"Don't Woory He Won't Get Far on Foot" de Gus van Sant, de la rata
La critique de Fernand-Joseph Meyer

"Don't Woory He Won't Get Far on Foot" de Gus van Sant, de la rata

Par Fernand-Joseph MEYER • Correspondant de La Semaine • 25/04/2018 à 12h00

Le calendrier des sorties de film handicape-t-il les «stars» ? On vient de le vivre douloureusement avec Isabelle Huppert trois fois à l'affiche en un mois avec des films qu'on est déjà en train d'oublier («Eva» selon Benoît Jacquot, «Madame Hyde», «La Caméra de Claire»). Arrive-t-il la même chose à Joaquin Phoenix ?... | suite

"La Mort de Staline" d'Armando Iannucci, on aime
La critique de Fernand-Joseph Meyer

"La Mort de Staline" d'Armando Iannucci, on aime

Par Fernand-Joseph MEYER • Correspondant de La Semaine • 24/04/2018 à 18h00

Ils y sont tous ? Boulganine. Malenkov. Polnikov. Mikoyan. Molotov. Beria. Khrouchtchev. Joukov. Certains un peu plus que d'autres. Mais ils entourent tous, tant bien que mal, leur camarade Joseph Staline replié, en ce joli mois de mars 1953, dans sa datcha, loin de Moscou où, ce soir-là, a lieu en «live» un concert de musique classieuse.... | suite

 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log
Les éditos
Les éditos
Cinéblog
Cinéblog
Elle dévore !
Elle dévore !

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales