Nancy

L'édito de Pierre Taribo
Faire bloc !

Par Pierre TARIBO • Journaliste de La Semaine • 22/02/2019 à 16h30

Commentaire Envoyer Imprimer

Il est temps que les esprits se réveillent, que la nation se lève pour dire non. Non à l’antisémitisme, au racisme, à toutes les formes de discriminations, aux ferments exécrables qui minent la démocratie et menacent l’union nationale.

L’union nationale ? Elle est souhaitable, indispensable, mais après l’émotion et la réaction, le vindicatif revient : on oublie les souffrances et tout ce qui devrait nous rappeler que l’homme peut devenir un loup pour ses semblables.
Heureusement, au-delà des fractures, des haines qui reviennent, du détestable et du choquant, il y a des sursauts comme ceux qui ont rassemblé beaucoup de Français mardi soir.
Des manifestations de solidarité et de condamnation auxquelles ont participé des citoyens de toutes conditions, de toutes origines, qui ne veulent pas d’une société minée, empestée par des relents répugnants. Des paroles et des actes qui montrent le visage le plus détestable d’une France fracturée, atteinte par des pathologies qu’il faut combattre en resserrant les rangs.  
Il ne s’agit pas de nos habituelles chamailleries ou discordes, mais d’un mal sournois, insidieux, latent qui se réveille dès que le doute, la méfiance, les stigmatisations et les ressentiments s’installent.
Comment un pays culturellement progressiste peut-il tomber aussi bas ? Son peuple est capable d’élans pour s’opposer à l’antisémitisme mais ces moments d’unité passés, on ne voit pas de remparts durables. Les mots apaisants se posent sur les plaies puis s’estompent, les réactions compassionnelles  passent, l’émotion retombe et l’on renvoie à plus tard la recherche de solutions adaptées. Lesquelles d’ailleurs ? Préparer un plan ? C’est prendre le risque d’accentuer les clivages. Faire de la pédagogie en milieu scolaire ? C’est par là qu’il faut commencer mais il faudra du temps pour que cet enseignement diffuse. Renforcer les sanctions pénales ? Elles s’appliquent aux auteurs d’actes et de propos racistes et antisémites mais ne provoquent pas de prise de conscience.


Pour en finir avec la bête qui rôde toujours, il faudrait rester unis  pour défendre nos valeurs et prouver que la force républicaine est la meilleure arme pour la terrasser. Le problème, énorme aujourd’hui, c’est que le miroir politique, social, moral, nous renvoie le reflet de la division. Une grande faille socio-politique nous déchire. La brèche ne date pas d’aujourd’hui mais elle s’élargit de plus en plus. On attaque ceux qui soi-disant occupent « la maison France », l’Etat glouton, les élites, le système démocratique. Certains veulent prendre un grand balai pour nettoyer tout ça. Le poujadisme renaît de ses cendres. La faute à la disparition des services publics dans les territoires délaissés, à la manifestation  du malaise ressenti par une partie de la population désarçonnée par les mutations économiques et technologiques, à la montée du populisme. On le voit depuis trois mois avec le mouvement complexe, inclassable des gilets jaunes où prospèrent les dangereux poisons du regain de l’antisémitisme.
Ce contexte chaotique ne justifie pas l’inacceptable, la haine judéophobe banalisée, les éructations immondes, les insultes, les tags injurieux et les profanations.
Pour édifier des barrages solides, il faut faire bloc, se souvenir des horreurs passées, éduquer, accroître la vigilance et ne rien céder. Jamais !



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Cinéblog
Cinéblog
Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log
Elle dévore !
Elle dévore !
Les éditos
Les éditos

 

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales