Débats

Projet
Frigos de Metz: un vote et des projets qui défreezent

Par Gaël FORMENTIN • • 14/02/2019 à 14h45

Commentaire Envoyer Imprimer

Tiers lieu associatif ou couteau-suisse dédié à la création ? Du 15 au 28 février, les habitants de Metz et de la Métropole sont invités par la municipalité à désigner, parmi deux alternatives proposées, le projet de reconversion des anciens frigos militaires, à deux pas de la Porte des Allemands.

Depuis près de dix ans, la reconversion des anciens « frigos » militaires situés rue du Général Ferrié, à deux pas de la Porte des Allemands, préoccupe la ville de Metz. Après un projet de vente avorté, la municipalité a décidé de reprendre la main, avec une particularité. Si c'est elle qui devrait se charger des travaux de réhabilitation des 200 m2 de l'ancien site militaire daté de 1896, l'identité du futur locataire fera l'objet d'une « votation citoyenne », promise par Dominique Gros lors des ses vœux, début janvier.
Après la campagne « Votez Metz », avant celle sur le choix de l’éclairage de la cathédrale en fin d’année,  les habitants de Metz et sa métropole âgés de plus de 16 ans pourront donc choisir entre deux projets longtemps tenus secrets, du 15 au 28 février, sur le site internet de la ville de Metz, à la Porte des Allemands ou dans les mairies de quartier.


La première proposition, intitulée « Le Réfrigérateur »  émane de « deux artistes messins et un éco-designer, fondateur de d'Organ Skateboard », Maxime Coeur. Le trio, qui précise sa démarche sur Facebook, imagine un lieu « original et atypique (…)dédié à la création, l’initiation, la découverte, l’exposition autour de l’art contemporain, l’écologie, le recyclage et le skateboard », avec un bar, une sélection de produits locaux, un potager en partage et des concerts en plein air.
Le second projet, provisoirement baptisé « Les Frigos Ardents » revêt davantage une dimension « sociale et solidaire ». Porté par Petite Lune, une entreprise spécialisée en réhabilitation de friches et en création de lieux de vie socioculturels, ce dernier qui s'articule autour « d'un collectif d'associations de Metz, se veut être un lieu de vie intergénérationnel à dimensions culinaire, écologique, solidaire et culturelle », avec une ginguette culturelle ou encore un incubateur de projets alimentaires.
Les deux projets ainsi que les modalités de cette « votation » inédite seront présentés à l'Hôtel de Ville vendredi 15 février à 19h15 lors d'une réunion publique.
 



2 réactions

Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

Par luxokikouyou
 • realiste
24/02/2019 • 11:51

Discotheque dans une impasse, en sous bois entre une voie rapide et une riviere = coupe-gorge dangeureux et repere de mafieux. 

Par Moien
 • Messin
16/02/2019 • 07:04

Les deux projets sont des fourre-touts. Pour un lieu isolé tel que celui-ci le mieux serait selon moi un club ou une discothèque. 

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Livres d\'enfants
Livres d'enfants
Tout foot !
Tout foot !
Elle dévore !
Elle dévore !
Les éditos
Les éditos

 

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales