Nancy

L'édito de Pierre Taribo
Match sur le style

Par Pierre TARIBO • Journaliste de La Semaine • 14/06/2018 à 17h00

Commentaire Envoyer Imprimer

On se moque des foucades de Donald Trump, de ses tweet mais nous ferions bien de regarder du côté de l’Elysée.

Lorsque dans une vidéo diffusée par son équipe de communication, Emmanuel Macron estime que les aides sociales  coûtent « un pognon dingue », est-on éloigné de ce qui se fait ou se dit à la Maison Blanche ? Pas si sûr ! Entendons-nous bien, il ne s’agit pas de refuser toute refonte d’un système  dont l’efficacité laisse à désirer, mais il y a manière et le vocabulaire pour le dire autrement.

 

On a suffisamment reproché à Nicolas Sarkozy ses déclarations pétaradantes pour ne pas relever les embardées macroniennes. Ne jouons pas les professeurs, mais avec l’avènement du nouveau monde, présenté comme une chance que la planète entière nous envie – au passage souvenons-nous de Matteo Renzi et regardons ce qu’est devenue l’Italie- on attendait de l’action, de l’esprit, un élan, une manière de façonner une autre gouvernance.

 

La nation devait se relever. Qu’en est-il ? Au mieux elle observe en regrettant qu’il n’y ait rien d’autre que ce Jupiter  qui prétend diriger sans partage. Au pire elle s’éloigne « du président des riches » qui se met à dos toutes les catégories. Or, ce drôle de pays a besoin d’un but, d’un moteur et non d’une situation qui se délite.

 

Aussi brillant qu’il soit, Emmanuel Macron fait tout pour que ses défauts, à commencer par un incroyable narcissisme, le mettent en délicatesse avec l’opinion.  Pour réformer il faut bousculer des tabous, ne pas s’accommoder des compromis qui brouillent les intentions et contrarient la réalisation, se préserver  d’une certaine forme d’impétuosité voire de caprices.

 

On sait bien qu’un président ne peut rester à l’abri de toute erreur, mais les citoyens jugent l’homme et sa personnalité, autant que sa manière d’appliquer le changement.

 

Pour s’éviter quelques épines le chef de l’Etat aurait besoin de quelques moines soldats autour de lui. Où sont-ils ? Il y a bien sa garde rapprochée, l’armée de l’ombre des premiers conseillers. Et les ministres ? Le premier d’entre eux se tient soigneusement en retrait. Gérard Colomb, le deuxième dans l’ordre protocolaire, ne brille pas spécialement. Il cristallise même les critiques d’un certain nombre de Marcheurs au sein desquels l’épisode de l’Aquarius ne va pas ramener de l’harmonie. Nicolas Hulot boude autant qu’il déçoit, Bruno Le Maire semble englué dans un pot de miel. Si bien que l’ensemble de l’équipe s’enfonce petit à petit en dessous de la ligne de flottaison.

 

Heureusement, il reste l’international. Croyez-vous encore à cette fable ? Ah, que n’a-t-on dit sur la France retrouvée, sa voix à nouveau respectée, la manière dont Emmanuel Macron imprime sa marque sur la diplomatie. Il croyait pouvoir mater Donald Trump et à l’arrivée c’est lui qui reçoit claque sur claque. On le constate avec le dossier iranien, les questions commerciales et les menaces sur les importations aux Etats-Unis, sans oublier le camouflet de l’accord sur le climat.

 

Alors quelles sont les composantes du macronisme ? L’équation personnelle ? Elle déconcerte. Une méthode de gouvernement ? Existe-t-elle ? Une ligne de conduite ? Elle ressemble surtout à une certaine forme d’autoritarisme. Ce n’est pas que l’action publique soit inexistante, au contraire mais à trop empiler les projets de loi, elle devient illisible. Après le président normal, le président impérieux. Le problème, c’est que ce match sur le style ne fait pas gagner la France.



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log
Cinéblog
Cinéblog
Elle dévore !
Elle dévore !
Les éditos
Les éditos

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales
espace_abonnes_2.png