Nancy

Emploi
Nancy : l'hôtellerie et la restauration cherchent des candidats

Par Céline LUTZ • Journaliste de La Semaine • 08/06/2018 à 11h00

Commentaire Envoyer Imprimer

Ils sont une cinquantaine, certains en costume, d'autres en short et claquettes à attendre curriculum vitae en main que les portes des Grands Salons de l'Hôtel de Ville s'ouvrent enfin ?

A l'intérieur 29 entreprises des secteurs de l'hôtellerie et de la restauration offrent plus de 100 postes. Ponctualité et motivation étant la clé, les premiers arrivés seront sans doute les premiers servis. A l'initiative de l'agence Pôle Emploi Nancy Joffre, en collaboration avec la Ville de Nancy, ce Forum en est à sa 3e édition et connaît un véritable succès. Il faut dire que l'équation est assez simple : beaucoup, beaucoup d'offres et peu de demandes. Résultats : les professionnels sont aujourd'hui obligés d'aller à la rencontre de candidats potentiels là où, il y a encore quelques années, les candidatures spontanées étaient la règle. « Les métiers de la restauration sont encore trop souvent choisis par défaut. Résultats nous accusons dans nos établissements un fort turn-over », tente d'expliquer le patron de l'Arrosoir et de Bagatelle venu en personne dénicher la perle rare.

 

Même constat du côté de l'Hôtel des Preslats qui recherche un(e) réceptionniste en CDI 35 h à partir de mi-juillet. « C'est encore plus compliqué de trouver des candidats pour des emplois de femme de chambre ou de valet de chambre en contrat saisonnier », déplore la responsable des ressources humaines. Nancy souffre en la matière de sa très grande offre de restaurants, bars, hôtels, brasseries. Résultat : c'est la pénurie de main-d'œuvre. Aucun établissement n'échappe à la règle. Sous les ors des grands salons de l'hôtel de ville, Le Tem cherche son pâtissier, Marcotullio un cuisinier. C'est un barman qui est attendu au Red Beef alors que Suzette et Gino recrutent du personnel en salle et en cuisine. La restauration de collectivité est là aussi traquant cuisinier, alternant en hygiène ou gérant. Les candidats ont le choix. Et pour ceux qui rêvent de destinations lointaines, la Marine nationale était là aussi, cherchant des agents polyvalents, des cuisiniers, des boulangers et des maîtres d'hôtel à bord ou à terre.



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Cinéblog
Cinéblog
Les éditos
Les éditos
Tout foot !
Tout foot !
Elle dévore !
Elle dévore !

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales