Economie

Innovation
Mais que sera l'Hôtel Innovation bois d'Epinal ?

Par Brigitte BOULAY • Journaliste Actu88 • 04/06/2018 à 15h20

Commentaire Envoyer Imprimer

L’agglomération d’Épinal a racheté en 2017, les locaux de l’ancienne scierie Marandel, zone de la Voivre à Épinal pour en faire une couveuse bois portée par la maison des services publics et de l’emploi du Pays d’Épinal. Elle accueillera dès septembre un Fab Lab et un parc technique de machines bois en préfiguration de l’Hôtel Innovation bois, dont les travaux commenceront en fin d’année.

L’hôtel innovation Bois voit le jour dans un écosystème Bois Éco Construction qui s’appuie sur la « valorisation des feuillus » dans le cadre du PETR (Pôle d’équilibre des territoires ruraux), sur la Green Valley et sur le projet TIGA « Territoires d'innovation de grande ambition : des Hommes et des arbres » qui sera mené en partenariat avec la Métropole du Grand Nancy. Il vient compléter un environnement favorable à l’innovation avec le CRITT Bois pour la recherche et développement et l’expertise de l’Enstib (École nationale supérieure des technologies et industries du bois).

 

Le démarrage des travaux pour la construction de ce bâtiment neuf qui disposera à la fois de bureaux, de locaux communs et d’ateliers, est prévu pour la fin de l’année 2018 sur un terrain intercommunal de
2 500 m2 de la zone de la Voivre. L’investissement sera assumé par l’Agglomération d’Épinal, mais la gestion sera confiée à la Maison des services publics et de l’emploi. En attendant, les locaux de l’ancienne scierie Marandel acquis pour 140 K€ par la communauté d’agglomération d’Épinal accueilleront les entreprises en couveuse ou en accélérateur orientées vers le secteur bois et forêt.

« Il était un arbre » s’enracine

Actuellement, c’est la jeune entreprise « Il était un arbre » qui s’y est installée. Sortie l’été dernier de la couveuse lorraine Pacelor qui l’hébergeait à Chavelot, elle cherchait un atelier et des machines pour poursuivre son développement sans être obligée d’investir trop massivement.

 

Simon Mucelli et Florent Cordonnier, ses fondateurs, sont tous deux des ingénieurs issus de l’Enstib. Ils ont réalisé leur rêve en construisant des cabanes dans les arbres, mais pour rentabiliser leur activité, ils doivent transférer leur savoir-faire spécifique à la construction de maison bois plus courantes, tout en y instillant la touche d’insolite, qui fait leur marque. « Au départ, nous pensions que l’originalité et l’insolite étaient vendeurs, analysent les jeunes entrepreneurs, mais l’activité restait trop marginale. Ce sont des chantiers plus simples qui nous font vivre. »

 

Aujourd’hui, l’entreprise réalise 700 K€ de chiffre d’affaires et emploie six salariés dont un apprenti, en plus des deux gérants. Elle prévoit encore d’embaucher 2 CDI supplémentaires d’ici l’année prochaine. « Notre objectif pour l’avenir est de travailler avec des architectes, poursuit Simon Muccelli. Avant, nous faisions tout nous-mêmes, mais nous sommes plutôt des techniciens et pour augmenter notre rentabilité, il va falloir rester dans notre spécialité. »

Une synergie qui n’existe nulle part

Ce sont eux qui sont chargés de la conception du stand TIGA pour la foire internationale de Nancy. « Les Vosges sont pionnières pour la construction en hêtre. C’est un territoire avant-gardiste pour la filière bois et nous avons beaucoup de chance de pouvoir bénéficier du réseau de l’Enstib et du Critt bois, avec en plus un œil sur ce qui se fait en Allemagne et en Autriche. Nous avons trouvé ici une synergie qui n’existe nulle part ailleurs. Le fait que nous ayons pu nous imposer sur les Hautes Vosges est hyper valorisant. »

Des machines et des hommes

A la croisée des chemins, se trouve Baptiste Moron, également issu de l’Enstib et passé par la couveuse après avoir travaillé 6 ans au Critt bois. Il porte un projet de Fab Lab bois, nommé « Xylofab ».  C’est l’occasion de  combiner nouvelles technologies et bois. Il propose dès septembre de mettre à la disposition des entreprises, des designers, des étudiants ou des particuliers, un lieu ouvert avec un parc de machines bois dont des machines de haute technologie (pour 150K€) et un Fab Lab.

 

Le Fab Lab, qui permet de créer rapidement un prototype à moindre coût pourrait favoriser la rencontre de compétences et l’émergence d’une communauté d’utilisateurs et de potentiels partenaires. Couplé à un parc de machines, qui attire des entreprises qui ont besoin de technologies performantes à coût raisonnable, il constitue un brassage de compétences et d’expériences particulièrement propice à l’innovation et aux synergies constructives. Un vrai challenge pour l’Agglomération d’Épinal, d’autant plus que la maison des services et de l’emploi avait un projet de Fab Lab dans les cartons depuis quelques années sans avoir pu le mettre à exécution. L’espace disposera également d’une équipe technique pour conseiller et accompagner les entrepreneurs.

Un des lieux du Living Lab du TIGA

En attendant l’hôtel innovation bois, « Xylofab » partagera l’espace de préfiguration avec « Il était un arbre » dans un écosystème local prometteur. Le futur hôtel innovation bois devrait accueillir 4 autres entreprises innovantes de la filière. Il sera un des lieux pour le Living Lab porté par AgroParis Tech dans  le projet des Hommes et des arbres, qui veut faire du territoire Sud Lorraine, un territoire expérimental autour des utilisations équitables du bois. Le projet vise à fédérer les acteurs pour faire de la forêt et du bois, un art de vivre et un levier de transformation écologique, économique et humaine. Cette ambition collective doit apporter des réponses concrètes aux défis posés par le changement climatique et ses conséquences sur le bien-être des habitants.

 

« Il était un arbre » et Baptiste Moron se rapprocheront également de la Plomberie à Épinal pour créer avec ses artistes, des évènements qui soient une vitrine de ce que peut faire la filière bois.

 



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Tout foot !
Tout foot !
Cinéblog
Cinéblog
Les éditos
Les éditos
Elle dévore !
Elle dévore !

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales