https://www.caisse-epargne.fr/lorraine-champagne-ardenne/particuliers/au-quotidien/produit-carte-crypto-dynamique

Sport

Tennis de table
Metz TT: faites nous rêver !

Par Arnaud DEMMERLé • Journaliste de La Semaine • 17/05/2018 à 15h00

Commentaire Envoyer Imprimer

Il n'y a pas que l'Olympique de Marseille qui dispute cette semaine une finale européenne... Trois ans après un premier échec face aux Polonaises de Tarnobrzeg, les filles de Metz rêvent de soulever la Coupe d'Europe ETTU. Pour cela, elles devront renverser la vapeur, ce vendredi 18 mai dans leur antre du Complexe Saint-Symphorien (19h30), face aux Espagnoles de Vic, héroînes d'un match aller à couper le souffle (3-2).

C'est la dernière marche. La plus importante. Celle qui peut vous faire chavirer dans l'allégresse et rentrer dans l'histoire. Celle sur laquelle il ne faut pas trébucher pour éviter les regrets. Le supersitieux président de Metz TT, Philippe Bordes, ne le sait que trop bien, lui qui a encore dans un coin de sa tête les images de la désillusion de 2015 face à la formation polonaise de Tarnobrzeg. Déjà en Coupe d'Europe ETTU. A l'époque, l'équipe de Loïc Belguise avait perdu à l'aller comme au retour (3/1 ; 3/2), affichant ses limites face à un adversaire trop fort. Y a-t-il repensé après le premier couac de ses filles lors de cette campagne européenne dans la banlieue de Barcelone ? Sans aucun doute. « J'ai un sentiment mitigé. Il y avait la place pour faire mieux et gagner. Mais on aurait tout autant pu encaisser un cinglant 3-0 et tout perdre », affirme-t-il.

Yunli Schreiner, le facteur x

Les joueuses de Metz ont livré en Catalogne un combat titanesque de 4 heures avec autant de rebondissements que de résultats inattendus.

 

« Cette équipe espagnole n'a jamais été bousculée de la sorte cette saison, c'est le gros point positif. » La Chinoise Wang Tingting, l'atout numéro 1, a par exemple concédé ses deux rencontres alors que “la Luxembourgeoise” Nia Xia Lian les a remportées du haut de ses 54 ans. L'expérience a incontestablement fait la différence puisque la jeune Pauline Chasselin s'est inclinée face à l'Espagnole Ana Garcia alors qu'elle est largement mieux classée. « Vic a pris un ascendant psychologique, mais nos chances sont intactes. C'est du 50%-50% selon moi et ça risque de se jouer à rien, un set, peut-être un point. »

 

Philippe Bordes compte sur le fin technicien Loïc Belguise, le soutien du public du complexe Saint-Symphorien et les conditions de jeu pour renverser la vapeur. Pauline Chasselin, retenue en sélection, ne sera pas de la partie et sera logiquement remplacée par l'inoxydable Yunli Schreiner, le talisman, l'âme de Metz TT. Elle pourrait bien croiser le fer avec Ana Garcia dans un duel décisif. Et comme l'expérience fait la différence... On le souhaite pour Philippe Bordes, la charmante Carole Grundisch, l'incontournable Patrick Bayard, Loïc Belguise et tous les sympathisants de ce club qui le mérite tant. Ce vendredi 18 mai, nous sommes tous derrière Metz TT !

LES ÉQUIPES

METZ TT : Liu Xin (Chi), Carole Grundisch (Fra), Yunli Schreiner (All). Entraîneur : Loïc Belguise.

GIRBAU-VIC : Wang Tingting (Chi), Ni Xia Lian (Lux), Ana Garcia (Esp/n°349), Claudia Caymel (Esp/n°536). Entraîneur  : Salvador Serra.



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Livres d\'enfants
Livres d'enfants
Cinéblog
Cinéblog
Les éditos
Les éditos
Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales
espace_abonnes_2.png