Nancy

Tour du monde
Science Vagabonde, la plateforme des sciences autour du monde

Par Camille MALNORY • Journaliste à La Semaine • 12/02/2018 à 12h15

Commentaire Envoyer Imprimer

Quels liens entretiennent les sciences avec les sociétés ? Cette question taraude Mariana Diaz, journaliste et Thibaud Sauvageon, docteur en sciences du bois et des fibres. Grand voyageur, le couple a décidé de lancer Science Vagabonde pour allier leur envie d'ailleurs à la médiation scientifique.

Le XXIe siècle est décidément une ère sans frontières...si la technologie ne lâche pas. Joindre Mariana Diaz, 29 ans, à La Paz au Mexique a été un peu plus compliqué que prévu : décalage horaire oblige, on la capte quasiment au saut du lit alors que le soir tombe chez nous et l'appel en visio ne fonctionne pas (foutus micros). Résultat, téléphone coincé sous le menton, appel via Whatsapp, on réussit enfin à entendre le rire de la jeune femme à des milliers de kilomètres de là. Pareil pour Thibaud Sauvageon, 28 ans, qui s'apprête à quitter Nancy et nous cale entre le premier café et le voyage en bus. Ils ont la bougeotte, les deux créateurs de Science Vagabonde, média numérique qu'ils lancent prochainement pour raconter leur tour du monde des sciences.

 

Ils se sont rencontrés en 2011 à Santiago du Chili alors qu'ils effectuaient tous les deux un échange universitaire. Elle, elfe rigolard, Mexicaine de La Paz, étudie les infocoms. Lui, ours tendre, Français de Roussillon (38), s'intéresse au bois et aux fibres à l'ENTSIB d'Epinal. « Ce voyage m'a chamboulée. Ça restait l’Amérique latine, mais tout était tellement différent », raconte Mariana.  Ils s'installent au Mexique pendant quelque temps, puis déménagent en France à Epinal, et à Nancy en 2014. Thibaud prépare son doctorat, Mariana un master en journalisme et médias numériques à Metz. Mais l'envie de refaire leurs valises les titille quand même.

Complémentaires

« Dès 2014, on a commencé à mettre de l'argent de côté dans l'idée de faire un grand voyage. Mais on voulait quelque chose qui nous permette d'allier cette envie à nos métiers », explique Mariana, dans son français parfait. « Notre projet a évolué avec le temps pour devenir Science Vagabonde », renchérit Thibaud. Les voilà diplômés, en recherche d'emploi. C'est le moment pour se lancer.

 

À gauche, une journaliste multimédia habituée de l'univers scientifique qu'elle fréquente depuis l'enfance, qui passe des vidéos à la photo, des infographies à l'écriture. À droite, un docteur qui s'intéresse à la vulgarisation scientifique, participe à des animations en centre pénitentiaire, à diverses publications professionnelles et événements liés aux sciences dans la région. Le résultat de la décantation : un  média 100% numérique qui « interroge les rapports entre sciences et sociétés » : « Il ne s'agit pas seulement de montrer les sciences au grand public mais de voir comment les gens les intègrent à leur quotidien aux quatre coins de la planète. La mondialisation existe en sciences, mais chaque pays possède encore ses spécificités en termes de recherche », explique Thibaud. Par exemple, on fait plus de recherches en géologie au Japon, régulièrement touché par des secousses sismiques et Cuba est à la pointe de la recherche médicale.

Rester ouvert

Les deux backpackers sont dans la phase finale de préparation. Sur leur carnet de route, près de 90 pays, de l'Equateur au Congo, de la Nouvelle-Zélande à l'Ouzbékistan, sans compter les « petits détours ». « Nos destinations sont choisies selon nos envies ou parce qu'on sait qu'il y aura des sujets à traiter », explique Mariana. En chemin, ils vont se tourner vers les universités, les labos,  activer les réseaux, « suivre les contacts » et surtout « rester ouverts pour ne pas biaiser un sujet ». « Je n'ai pas d'attentes, moins tu planifies, mieux c'est » justifie Thibaud.

 

Soutenus par l'Université de Lorraine, notamment via Nicolas Beck, responsable du département de culture scientifique, qui leur a ouvert son carnet d'adresses, les vagabonds veulent créer une dynamique autour de leur projet : conférences, ateliers dans les écoles sur place ou en visio-conférence, en plus des reportages qu'ils diffuseront sur leur propre plateforme.

Voyage sans retour

« On a prévu de partir entre trois et cinq ans, mais on n'a pas acheté de billet de retour pour le moment », raconte Mariana. Quatre ans d'économies qu'ils ont réalisées sur leurs petits boulots et « une vie sans extras » leur ont permis de financer environ la moitié de leur budget prévisionnel de 53 000 €. Pour le reste, ils se sont constitués en association, cherchent des mécènes, vont lancer un financement participatif, travailler sur place, faire du woofing pour se poser un peu. De vrais nomades.

 

Thibaud et Mariana sont impatients de partir, très optimistes et surtout très philosophes. « Si ça ne marche pas, tant pis, on aura tenté de faire quelque chose, pris une initiative. Ce voyage-travail va nous apprendre beaucoup sur le plan professionnel. Et puis nous n'avons pas grand chose à perdre. »

 

Science Vagabonde se lira en français et en espagnol pour partager « avec leurs familles mais aussi toucher une grande communauté autour du monde ». 500 millions de personnes parlent espagnol, plus de 270 millions sont francophones. Thibaud et Mariana commencent le voyage en avril prochain à La Paz et ont déjà un reportage de prévu. Elle a hâte de découvrir l'Indonésie, lui l'Equateur. « Cette année, j'ai 30 ans, mais je ne sais pas encore où je les fêterai ! » conclut la jeune femme.    



Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

pub_web_lasemaine_immoregion_1_3.jpg

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Tout foot !
Tout foot !
Elle dévore !
Elle dévore !
Cinéblog
Cinéblog
Livres d\'enfants
Livres d'enfants

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales
espace_abonnes_2.png