https://www.caisse-epargne.fr/lorraine-champagne-ardenne/particuliers/au-quotidien/produit-carte-crypto-dynamique

Nancy

Bataille géographique
Brabois-Nancy ou Brabois-Vandœuvre ?

Par Pierre TARIBO • Journaliste de La Semaine • 09/02/2018 à 14h00

Commentaire Envoyer Imprimer

Simple et anecdotique question d’appellation et de susceptibilités ? Pas aussi évident.

La manière un peu théâtrale et un rien furibarde dont Stéphane Hablot, le maire de Vandœuvre, a quitté la salle avant la fin des allocutions, lors de la célébration des 10 ans de Nancyclotep est explicite du courroux d’un élu qui n’admet pas qu’on efface systématiquement le nom de sa ville.

 

A l’évocation par l’un des intervenants du quartier Nancy Brabois, il a jailli de son siège et pris la porte en maugréant. « Il a d’autres obligations », tente de minimiser Laurent Hénart lequel, pas dupe, a bien vu que son collègue de la deuxième ville du département quitte les lieux, ulcéré, vexé et pour tout dire hors de lui.
Stéphane Hablot est lassé de ce qu’il assimile a du mépris. Joue-t-il les censeurs pointilleux, les intégristes du territoire ne jouant pas le jeu de la métropole ? Fait-il un mauvais procès d’intention à André Rossinot et Laurent Hénart pour lesquels, dit-il, le Technopole Henri Poincaré, le CHRU, la faculté de médecine, l’hôpital virtuel sont à Nancy ? Une attitude qu’il ne supporte plus. « Ils se foutent de moi. Ils oublient que tous ces établissements sont à Vandœu­vre. Ils font aussi semblant d’oublier qu’à 500 mètres du technopole Henri Poincaré, il y a le parc d’activités Brabois-Forestière de 10 hectares où se monte un projet ambitieux. Je rencontre le maire de Chavigny Hervé Tillard avec lequel nous allons dialoguer et envisager des coopérations. Filipe Pinho, le président de Moselle et Madon, est sur cette ligne. J’annonce que la prochaine réunion du technopole Henri Poincaré se tiendra à la mairie de Chavigny. Le technopole Henri Poincaré c’est comme Sophia Antipolis, c’est Vandœuvre-Chavigny. »

 

On voit d’ici la tête du tandem, pas si solidaire que ça d’ailleurs, André Rossinot-Laurent Hénart devant ce qu’ils assimilent au mieux à un coup de chaud, au pire à une ambition orgueilleuse. Sauf que Stéphane Hablot est le vice-président de la métropole délégué à la cohérence territoriale du technopole Henri Poincaré et qu’il s’exprime vêtu de ce costume. N’y aurait-il pas un léger problème…

 

« Pas du tout », rétorque le maire de Vandœuvre qui ajoute : « Il faut travailler avec tout le monde. Quand Laurent Hénart dit ”le technopole de Nancy Brabois”, c’est n’importe quoi. Si André Rossinot et Laurent Hénart continuent systématiquement de parler de “Nancy-Brabois”, je vais aller mettre un énorme panneau Vandœuvre devant le CHRU », fulmine Stéphane Hablot qui évoque les grands projets qu’il nourrit pour sa ville et notamment un espace consacré au numérique à Vand’Est pour lequel il envisage de solliciter Dassault.

 

Il juxtapose les arguments, rappelle qu’André Rossinot s’est engagé sur l’arrivée potentielle du tram à Chavigny, affirme que rien ni personne ne le fera reculer. Dans l’entrelacs d’initiatives qu’il veut voir aboutir pour conforter le développement, on glisse une réserve qui tiédit l’atmosphère : il serait étonnant qu’André Rossinot partage cette approche politique du sujet. Lui, face au sentiment de malaise, de crispation et d’exaspération qu’il ressent, confirme qu’il ira bien à Chavigny  avec le dossier du technopole Henri Poincaré sous le bras. « Si on m’interdit de le faire, je quitterai ma vice-présidence de la métropole. Je suis libre, je ne suis pas franc-maçon, je suis pour le peuple et le développement des territoires. »… Et pour que Vandœuvre soit reconnue à sa juste place. Ah ! la belle ambiance au Grand Nancy !

 

La phrase

Elle va faire sortir Stéphane Hablot de ses gonds. C’est celle prononcée par Laurent Hénart, justement, lors de la célébration des 10 ans de Nancyclotep, alors que Stéphane Hablot venait de quitter la salle : « Je dis au maire de Vandœuvre que Nancy est très honorée d’être dans sa banlieue. » Comme quoi l’humour peut aussi mettre de l’huile sur le feu.



4 réactions

Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

Par pdebano
 • Contribuable
14/02/2018 • 00:43

Bien évidemment, il faut que le tram (tram sur fer ou trolleybus biarticulé) monte à Brabois, et c'est très sensé d'aller jusque Brabois Forestière car cela ne représente que quelques centaines de mètres de plus pour faire le terminus au croisement avec l'autoroute, avec parc de liaison directement accessible depuis l'autoroute 

Par Max5418
 • Étudiant
10/02/2018 • 14:18

Comme si vandoeuvre était la raison d'être du technopole... Il aura très bien pu se faire ailleurs.
Je ne comprends pas, il veut le tram jusqu'à Roberval, jusqu'à Brabois, et mainteneur jusqu'à chavigny. Va falloir faire un choix où alors sortir le porte monnaie de la commune car l'état actuel des finances ne permet pas de tout faire. Chaque chose en son temps.
Commençons par deservir convenablement Brabois, qui en a le plus besoin 

Par LorraindeParis
 • lecteur
10/02/2018 • 13:20

M. Hablot apporte une très mauvaise réponse à une question légitime.
Question légitime que je me posai justement hier en lisant que l'ICL se trouvait à Nancy.
Mauvaise réponse car il est bien évident que Vandoeuvre se trouve dans l'agglomération nancéienne et non dans l’agglomération vandopérienne.
La lisibilité et l'usage veulent que pour des équipements à l'échelle de l'agglomération on se réfère à la ville centre.
Ma fille a fait une école "de Grenoble" à l'INP "de Grenoble", et pourtant c'était à Saint Martin d'Hères.
Que Monsieur Hablot veuille faire avancer les choses bravo !
Mais qu'il nous épargne ces querelles de clocher indignes d'une "métropole". 

Par Richard
 • Nancéien
09/02/2018 • 19:28

"Je suis libre, je ne me suis pas franc-maçon »
qu' est ce à dire ! ?
il y aurait des prisonniers chez les francs maçons ! ? prisonniers d'une idéologie ?
prisonniers de Rossinot !! ?
" certains " seraient inféodés ! je n'ose y croire , en démocratie ! 

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Les éditos
Les éditos
Livres d\'enfants
Livres d'enfants
Cinéblog
Cinéblog
Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales
espace_abonnes_2.png