Débats

Elections municipales 2014 à Thionville
Anne Grommerch, une femme pressée

Par Justine DEMADE PELLORCE • Journaliste de la Semaine • 08/04/2014 à 13h47

Commentaire Envoyer Imprimer

Élue dimanche dernier avec 45,97%, Anne Grommerch est, à 43 ans, le nouveau maire de Thionville. Mais encore ?

« Le maire », c'est ainsi qu'Anne Grommerch souhaite qu'on l'appelle. Première femme maire de la seconde ville de Moselle, « une grande fierté », elle est aussi la seule femme maire d'une commune de plus de 10 000 habitants en Lorraine. Ce que ça change ? « Rien. » Elle a bien dormi, heureusement car ensuite, elle a beaucoup couru. Jusqu'à ce qu'elle dépose ses enfants à l'école, elle leur avait promis, après qu'ils ont eu le droit exceptionnel de sécher les cours du matin pour cause de coucher tardif. Enfin, il est 14h, un grand café et un croissant en guise de déjeuner et c'est reparti. En cette semaine de transition, Anne Grommerch refuse de se faire photographier sous les fenêtres de la mairie : trop violent, pense-t-elle. Entre un coup de fil à Patrick (Weiten ?) et une réunion avec ses adjoints, elle s'assied derrière son bureau de députée mais elle l'annonce : « Je ne serai pas un maire enfermé dans un bureau. » Ce n'est pas dans son caractère, dit-elle, de s'asseoir longuement.
C'est que sa nature n'est pas à la contemplation. Le décès brutal de Jean-Marie Demange qui l'a propulsée députée malgré elle il y a 6 ans, et un cancer, deux fois : les événements de la vie ont fait d'elle une femme pressée.

''Ils m'ont dit de me lancer''

Anne Grommerch est née il y a 43 ans à Thionville. Ses parents ont tenu une boucherie pendant 40 ans rue de l'Agriculture, au cœur de la Côte des Roses : c'est là qu'elle a grandi. « C'est marrant d'ailleurs, parce que j'y suis retournée la semaine dernière, pour faire une photo avec mon père. » Dire qu'Anne Grommerch est "très famille" est un euphémisme. C'est son moteur, celui qui conditionne ses choix. Tous. « En 2012, j'ai demandé à mon mari et à mes enfants ce qu'ils pensaient de l'idée que je me présente à la mairie. Mes enfants m'ont demandé ce que je ferais si je ne me présentais pas, j'ai dit que je reprendrais le travail, ils m'ont dit de me lancer. » Charlotte et Thomas n'avaient alors que 6 et 8 ans, Guillaume, l'aîné, 14 ans. Assez âgés pour comprendre ? « C'est qu'ils baignent dedans depuis toujours. Il sont à fond du haut de leurs 8 et 10 ans. Ces derniers temps, j'ai passé mon temps à leur ressasser que je pouvais perdre, j'avais peur qu'ils soient trop déçus. »

A mille lieues de là

Elle a finalement gagné, avec une toute petite avance de 77 voix. Elle n'avait pourtant jamais rêvé à ce destin, qui a plutôt décidé pour elle. Suppléante de Jean-Marie Demange, elle prend sa succession suite à son décès en 2008. Elle avait pourtant entamé une carrière à mille lieues de là. Après l'école à la Côte des Roses, le collège Paul Valéry et le lycée Hélène Boucher où elle a passé un Bac S, elle rate le concours de sage-femme de 0,25 points et s'inscrit à la fac de sciences de Nancy. « Mais je n'ai pas accroché. Quant à la perspective professionnelle, l'enseignement, je n'avais pas la patience requise. J'ai décidé d'arrêter mes études, au grand dam de mes parents, et de partir travailler au Luxembourg. » Comme secrétaire de direction, puis chez Coca-Cola en tant que commerciale, responsable du secteur pétrole au Luxembourg, puis directrice commerciale pour les secteurs pétrole et grande distribution. Une fonction, un secteur et une marque qui incarnent à peu près tout sauf l'engagement public.

''La vie est trop courte''

Pour ça comme pour le reste, elle apprend sur le tas. Y compris le luxembourgeois, qu'elle étudie à raison de 4 heures trente par semaine. « Pas si compliqué, parce que je parlais anglais et allemand, et que j'avais l'occasion de pratiquer la langue tous les jours. » Si bien qu'aujourd'hui, elle parle couramment le luxembourgeois et se mélange parfois les pinceaux lorsqu'il s'agit de parler la langue de Goethe. Au Grand-Duché, elle rencontre son mari dans le cadre professionnel. Eric Grommerch tient un cabinet d'expertise. Un Belge de la région de Spa. « Alors il a fallu y aller par étapes : pour lui faire franchir la frontière, j'ai accepté que nous nous installions à Roussy-le-Village tout en sachant que nous irions à Thionville lorsque les enfants seraient en âge d'entrer au collège. » Mais le destin politique qui lui est tombé dessus a précipité les choses. N'a-t-elle pas le sentiment parfois de subir le tourbillon ? « Jamais. Je suis passionnée de nature. En 2008, je ne savais pas ce qui m'attendait mais si j'ai continué, c'est que je le voulais. La vie est trop courte, j'ai assez de recul sur les choses avec ce qui m'est arrivé. » Les choses vont toutefois se corser avec l'entrée aux responsabilités municipales.
Elle compte sur sa famille et ses amis pour se ressourcer, eux avec qui elle est Anne, et pas la députée ni « le » maire. Son retour à la vraie vie, bien qu'elle dise ne jamais trop s'en éloigner : « J'ai la chance d'avoir un mari qui ne s'intéresse pas à la politique. » Et si elle porte son nom de femme mariée dans sa vie politique, c'est par hasard : « C'est Jean-Marie Demange qui m'avait suggéré de partir sous ce nom en 2008, car Brandenbourger, mon nom de jeune fille, sonnait trop "Luxembourger" pour lui. Tout ça au grand malheur de mon père que Laurent Wauquiez a un jour appelé "Monsieur Grommerch". » 



1 réaction

Réagir, Commenter, Répondre...

lire la charte des commentaires              Signaler un abus

Par Frontalier
 • Travailleur
10/04/2014 • 18:01

l'empressement c'est souvent generateur de belles boulettes !!

Pour le luxembourgeois, je lui propose de faire allégeance au Grand Duc 

 
 

Je m'inscris
à la newsletter
Jour de Semaine


 
En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir la lettre d'information quotidienne « Jour de Semaine »

Blognotez avec...

avec les journalistes, experts ou passionnés de La Semaine

Pierre Tarib\'log
Pierre Tarib'log
Les éditos
Les éditos
Livres d\'enfants
Livres d'enfants
Cinéblog
Cinéblog

Identifiez-vous

espace-abonnes_3.png

newsletter-new.jpg
contact-new-2.jpg
pub-new-2.jpg

Annonces judiciaires et légales